²ʲв
:
³
ʳ
'
˳
˳
ϳ
'
㳿
Գ
Գ
Գ
Գ


Le dimanche d'un jeune homme pauvre

8 heures du matin. Hôtel de l'Etoile. Chambre 19.

Il fait grand jour! Hier on s'est couché tard... Dans votre escalier on court, on chante. C'est une suite de bonjours, de rires. Dehors c'est la chanson monotone et lourde de cloches sur les églises.

Un jour pâle et mélancolique arrive par la fenêtre. Le soleil est froid, son regard est triste... On se sent pauvre et bête. Les heures seront longues et tristes aujourd'hui. C'est dimanche!

Une blanchisseuse vous apporte le linge avec un papillon blanc taché de noir piqué au ventre de votre chemise. Vous connaissez cet insecte; il est gros: trois francs cinquante centimes! Et vous n'avez que vingt sous dans la poche! Tout cela n'est pas gai. On passe son paletot et on descend. La rue aaujourd'hui une nouvelle physionomie.

Tout le monde marche vite à cette heure-là: les vieux, les jeunes, les hommes et les femmes. On court chez un ami, chez le coiffeur, chez la modiste, chez grand-papa, chez grand-maman.Sur les quais on voit descendre des hommes à la mine grave, à l'œil rêveur.Ce sont des victimes de la pêche.

Ils viennent ici, le jour du repos, et oublient sur le bord de l'eau tout chefs, femme, enfants et patrie! On compte ce qui reste après le petit déjeuner. On se décide et l'on demande sa demi-tasse sans sucre et son petit verre...

2 heures.

Les maisons sont vides, les magasins fermés. Tout Paris est dehors sur les boulevards, dans les jardins publics.

5 heures 40 minutes.

La foule remonte, les jardins publics se vident, les restaurants commencent à se remplir...

A travers la vitre d'un café on voit un homme et une femme. Ils regardent la carte et se consultent d'un air tragique: "A quoi avons-nous droit?" "Un potage? Trois plats au choix? Un dessert ou un petit verre?"...

On songe donc à faire comme tout le monde à dîner! Un frisson vous court dans le ventre... Mais on ne dîne pas le dimanche. On s'en va à travers les rues et on revient machinalement vers son quartier.

10 heures du soir. Hôtel de l'Etoile. Chambre 19. fait sombre. Il fait triste! On se met à songer aux gais dimanches des jeunes années, aux bons dimanches de province qui passaient si vite. La mansarde est triste... On se couche mais on ne dort pas... Si cette page vous a paru triste et bête, pardonnez-moi! Je l'ai écrite un dimanche. D'après Jules Vallès, Articles et pamphlets


CLASSE DE 11ème LECTURE

Le dimanche d'un jeune homme pauvre

Activité 1. Choisissez la réponse juste, entourez-la.

 

1. Hier on se couchait... a) tard b) tôt c) trop tard 2. Dehors c'est la chanson monotone et lourde... a) des jeunes b) de cloches c) des ivrognes. 3. Le soleil est... a) chaud b) froid c) claire 4. Le papillon coûte... a) 1 franc b) 3 francs c) 3 francs 50 5. Et vous n'avez que... dans la poche! a) 1 franc b) 20 centimes c) 20 sous 6. Sur les quais on voit... a) des victimes de la pêche b) des passants c) des jeunes 7. On compte ce qui reste... a) après de petit déjeuner b) après le dîner c) après le déjeuner 8. A 2 heures tout Paris est dehors... a) sur les boulevards b) dans les jardins publics c) aux cafés 9. Un frisson vous court... a) dans les jambes b) dans les mains c) dans le ventre 10. A 10 heures du soir, on se couche mais... a) on veut manger b) on ne dort pas c) on est triste

 

 


CLASSE DE 11ème- LECTURE

Madame Blanchat et son fils

Mange ta soupe, Jean-Louis!

Mais je ne l'aime pas, maman!

Dans toutes les maisons de France, vers huit heures du soir, on entend, une mère qui dit à ses enfants:

Mange ta soupe, Ginette! ou Mange ta soupe, Pierrot. Et les enfants répondent toujours:

Mais je ne l'aime pas, maman

La table est prête chez Madame Blanchat, et ils sont là, la mère et le fils, devant leur assiette de soupe aux pommes de terre.

Madame Blanchat est concierge dans une grande maison à Paris. Elle n'a plus de mari parce que le père de Jean-Louis est mort d'un accident. Son fils Jean-Louis est un grand garçon de quatorze ans. Il n'aime pas la soupe mais il a faim et il la mange quand même.

Une concierge est une personne qui s'occupe d'une grande maison où il y a des appartements, elle donne des lettres aux personnes qui habitent la maison, elle nettoie l'escalier, elle voit les gens qui entrent et qui sortent. Madame Blanchat a un petit appartement, deux pièces seulement et une cuisine, au rez-de-chaussée de cette grande maison. Elle n'est pas riche du tout, et elle a un grand fils. Il va à l'école de lile Saint-Louis. Elle s'intéresse beaucoup à ses études.

Tu as bien travaillé aujourd'hui, Jean-Louis?

Oui, trois fautes seulement à mon devoir.

Et ta carte, est-ce que Monsieur Dubois l'a trouvée belle?

Oui... oui, bien sûr.

Madame Blanchat a apporté un plat de riz au lait. Jean-Louis est content, il aime beaucoup le riz. Il le mange très vite, puis, la bouche pleine, il dit:

Je peux sortir, maman?

Si tard, Jean-Louis? Il fait nuit.

Un quart d'heure seulement, maman. Je reviens tout de suite. Dehors, c'est un beau soir ' d'automne. Il ne fait pas froid encore, il n'y a pas de vent.

Jean-Louis va vers le bord du quai, sous les beaux arbres qui commencent à perdre leurs feuilles. Il regarde la Seine et les lumières de la ville. L'eau semble noire sous le pont. Jean-Louis regarde aussi Notre-Dame qui est éclairée. Puis il retourne à la maison: des lumières brillent à tous les étages. En bas, il y a la fenêtre de sa mère. Quelques minutes après, Jean-Louis rentre chez lui.


CLASSE DE 11ème-LECTURE

LES ACTIVITÉS POUR LA LECTURE DU TEXTE "MADAME BLANCHAT ET SON FILS"

Activité 1. Mettez "+" si la phrase correspond au contenu du texte, "-" si non.

1. Maman dit à son enfant: "Mange ta soupe!"

2. L'enfant répond toujours: "Mais je ne l'aime pas!"

3. Madame Blanchat est une propriétaire de l'immeuble à Paris.

4. Le père de Jean-Louis est vivant.

5. Jean-Louis est un garçon de quatorze ans.

6. Madame Blanchat s'occupe d'une grande maison où il y a beaucoup d'appartements.

7. Elle donne des lettres aux habitants de la maison, nettoie l'escalier et voit des gens qui entrent et qui sortent.

8. Madame Blanchat a un grand appartement, trois pièces et une grande cuisine au rez-de-chaussée de cette maison.

9. Madame Blanchat a apporté à son fils un verre d'eau.

10. Jean-Louis veut sortir.

 


© 2013 wikipage.com.ua - wikipage.com.ua |